18 à 24°C temps nuageux de 8h30 10h pas de vent, de 10h15 12h40 vent 25km, prévision de vent à 35km à partir de 12h.

 

Lorsque je suis arrivé vers 8h30, il n’y avait que les 2 fous de Bassan sur les nids. J’ai installé un trépied pour photographier le poussin. Vers 9h45, un autre fou de Bassan arrive. C’est celui du couple de gauche. Ils ont fait des parades pendant 1h, entrechoc de bec, et nettoyage. Vers 11h, les Fous inversent la couvée, celui qui est arrivé du large prend la place de l’autre.

 

Lorsque le poussin est né, les adultes changent régulièrement le rôle de la couvée pour que l’autre puisse aller s’alimenter. Au moment du changement, le poussin est vulnérable et à découvert.

 

Le couple reste un bon moment ensemble avant que l’autre prenne le large. Le poussin a manger vers 11h15 et l’adulte est parti au large vers 12h30.

Sur le nid de droite, il n’y avait qu’un Fou de Bassan, l’autre n’est pas venu. A un moment, il s’est légèrement levé, et j’ai pu voir l’œuf.

 

On peut constater que le poussin est très jeune, car il semble encore posséder sa dent d’éclosion ou diamant. C’est un oiseau nidicole, les parents doivent le couver encore quelques semaines à quelques mois, car le petit Fou de Bassan est poïkilotherme (incapable de régulariser sa température de son corps).

Le poussin au nid

Je tiens à préciser qu'il est formellement interdit et déconseiller d'aller déranger ou de photographier des oiseaux lors de leur ponte et de leur couvée.

 

S'ils se sentent en danger, ils vont purement et simplement abandonner leur nid. Les oeufs ou les poussins seront vouer à la mort.

 

Dans certaines conditions s'est possible de regarder et de photographier, comme ici, car le lieu est protéger par la LPO, et des barrières, mais en aucun cas, il faut s'amuser à essayer de lever un oiseau de son nid, car ça serait dramatique pour sa couvée. Ceux sont des animaux, il ne faut pas l’oublier.

Le Vol en mer